BOITE A IDÉES

Trois idées pour mieux lire et écrire
(Exercices réalisés par un groupe d'élèves
de seconde option TSA productique)

Jacques Bonnaure

1/EXERCICE D'ÉCRITURE LITTÉRAIRE

Descriptif : Savoir décrire, se montrer pertinent dans un discours descriptif.

On lit ensemble un texte d'écriture volontairement académique, en l'occurrence une description du lac d'Annecy jointe en annexe) tirée d'un roman d'André Theuriet (1833?1907), romancier jadis très utilisé dans l'enseignement primaire comme "auteur de dictées" et d'exemples grammaticaux. On recense en les étudiant rapidement les procédés d'écriture (organisation de la description en différents plans, notations sensorielles, emploi des adjectifs qualificatifs). On demande aux élèves de produire un texte utilisant les mêmes procédés pour décrire un paysage de leur choix. On sera étonné de leur capacité à comprendre rapidement et à reproduire les codes académiques et scolaires qui leur donnent un cadre simple et rassurant. Cet exercice d'imitation, parce qu'il ne demande aucune "inspiration" particulière ni engagement personnel, peut-être aussi parce qu'il renvoie à un système du goût plutôt conventionnel, permet à des élèves incontestablement faibles en français de "réussir" dans le domaine littéraire.

 

Il/EXERCICE DE SYNTHÈSE SUR LE PROGRAMME

Objectifs: Savoir comprendre un message; saisir la cohérence d'un projet. Un problème auquel presque tous les élèves de seconde se trouvent confrontés est la complexité du programme qui n'est pas nécessairement lisible pour tous, même si le professeur a soin d'en rappeler la cohérence. On pourra par exemple travailler sur le sommaire d'un manuel (dans notre cas, le travail a été effectué sur le sommaire du manuel Le Français en 2nde et Ire, Hatier), en demandant aux élèves de repérer où l'on se situe en un moment donné de l'année, et le rapport des chapitres étudiés récemment par rapport à l'ensemble. Une fois cette première partie du travail effectuée, on leur demandera de retranscrire et d e mémoire, le déroulement du programme depuis le début de l'année scolaire (on peut recommencer ce genre d'exercice plusieurs fois dans l'année, tant l'intelligibilité globale du programme est indispensable).

 

III/TRAVAIL SUR l'HISTOIRE LITTÉRAIRE ET CULTURELLE

Objectif : apprendre à devenir un lecteur cultivé; apprendre à présenter oralement un document; élargir ses connaissances extralittéraires; prendre conscience de la chronologie culturelle.

Les élèves arrivant au lycée possèdent une culture générale souvent confuse et lacunaire. En vue de constituer les aider à fonder leur culture personnelle, il est intéressant de rapprocher des textes des images et des sons en établissant des relations entre les trois. On donnera d'abord aux élèves trois textes d'époques différentes (par ex. un extrait de la Chanson de Roland, un poème de Ronsard, un extrait d'un tragédie de Racine). Après une lecture brève, ?il est inutile, dans cet exercice, d'effectuer une lecture méthodique complète, on se limitera à quelques éclaircissements lexicaux ? on montre aux élèves trois photographies représentant des œuvres d'art ou de monuments d'époques correspondantes (une église romane, un château de la Loire, une peinture de Le Brun ... ) et si l'on a les moyens techniques, on pourra également trouver quelques illustrations musicales (chants de trouvères, chansons de Claude Lejeune ou Janequin, opéras de Lully ... ). Les élèves doivent repérer des cohérences et les expliciter oralement. Après explication des éventuels malentendus, les élèves rédigent un petit texte mettant en évidence les relations entre ces trois domaines.

 

Aide à la lecture méthodique

Françoise Berthaux

Objectifs: donner du sens, proposer des interprétations pertinentes.

Trois séances sont destinées à des élèves qui présentent des difficultés de compréhension. On leur donne trois courtes nouvelles qui sollicitent leur attention et leur réflexion, puisque les trois textes comportent une énigme que les élèves auront à cœur de découvrir. Les recherches se font par équipes de deux ou trois sortes de détectives qui confrontent leurs hypothèses.

Pour la première séance, le professeur lit un conte publié par Henri Gougaud dans son recueil de nouvelles Départements et territoires d'Outre-mort. Ce conte s'intitule "Un Cœur de pierre". Les élèves sont invités à faire des hypothèses de lecture d'abord dès le titre (les élèves supposent qu'il dénote un individu d'une grande dureté; ils découvriront ensuite qu'il fallait le prendre au sens littéral); ils font d'autres hypothèses après la lecture de chaque paragraphe. Ils confrontent ensuite leurs hypothèses, qu'ils essaient de justifier et essaient de comprendre comment ils en sont parfois arrivés à des interprétations erronées. La fin de la séance est consacrée à déterminer la signification de ce conte: d'un récit d'aventures à la manière d'Indiana Jones, on est passé à la quête d'un absolu.

Pendant la deuxième séance, les élèves lisent "Un Teneur de livres", une nouvelle d'Alphonse Daudet tirée des Contes du lundi. Ils doivent répondre à la question: Qu'est-il arrivé à la jeune fille dont le nom est mentionné à la fin de l'histoire? Cela suppose une étude très précise des indices donnés par l'auteur. Ils doivent ensuite répondre à la question: En quoi consiste exactement la professeuression du personnage principal? Pendant la dernière étape de cette séance, ils vont retrouver au début de la nouvelle les premiers éléments qui constituent le portrait de ce personnage (un greffier de la morgue qui se délecte à inscrire sur son beau registre les noms des suicidés!).

La troisième séance est consacrée à la lecture d'une nouvelle de Vercors, qui figure dans le recueil Le Silence de la mer. Cette nouvelle, "Ce jour-là", a été choisie pour le travail qu'il permet sur l'implicite. Cette fois, les élèves doivent se demander ce qui est arrivé aux parents du petit garçon qui est le personnage principal. Ils doivent s'interroger également sur l'intérêt de la focalisation interne adoptée par l'auteur.

La progression permet d'affiner les compétences de lecture des élèves par des textes qui stimulent leur désir de comprendre et qui leur montrent l'intérêt de la relecture pour mieux apprécier le travail de l'écrivain. En outre, les échanges évitent aux élèves de rester enfermés dans des interprétations erronées: les discussions font nécessairement ressortir les incohérences et obligent à donner du sens aux textes lus, sur un mode à la fois ludique et réfléchi.

Pour une "pédagogie du détour"
Quelques idées

Bénédicte Milcent

Activités envisagées Idées d'exercices (les étoiles indiquent les idées éprouvées cette année, leur nombre évaluent le ' degré' de réussite)
Lire Élaborer avec un groupe d'AI les modalités d'une opération qui inciterait à la lecture ; sorte de " journée du livre " à l'échelle du lycée.
Argumenter Imaginer un slogan, une affiche pour une campagne de prévention contre le sida, la cigarette, la drogue, l'alcool à l'échelle du lycée.
Argumenter Imaginer un sujet d'écriture à l'intention des autres et élaborer un corrigé.
Argumenter " Déplier " une notion en imaginant toutes les questions et les réponses qu'elle peut soulever. Par exemple l'intolérance : c'est quoi ? qui est concerné ? pourquoi ? etc…Représenter sur une feuille de brouillon toutes les pistes offertes à la réflexion. Chaque élève choisit ensuite de présenter ce sur quoi il a réfléchi, l'humour, la violence, la culture.. (***)
Argumenter Improviser entre deux élèves une situation quotidienne d'argumentation (conflit entre un adulte et un adolescent par exemple). Demander aux autres de commenter ensuite la " stratégie argumentative " de l'un et de l'autre. Comparer cet affrontement oral avec ce que pourrait être un échange écrit sur le même sujet. (****)
Commenter un texte littéraire Partir d'un texte créatif d'élève, lui demander de proposer quelques axes d'interprétation de son côté, demander le même travail aux autres. Confronter à l'oral les conclusions de l'un avec celles des autres. (***)
Commenter un texte littéraire Inventer une représentation visuelle pour chaque figure de style, en collaboration avec un professeur d'arts plastiques.
Commenter un texte littéraire Élaborer à l'intention des autres élèves un questionnaire sur un texte littéraire, expliqué par la suite en classe entière. (***)
Commenter un texte littéraire

Élaborer la lecture méthodique d'un texte pour la classe entière ; la présentation se fait ensuite par les huit élèves. Synthétiser et prendre la parole devant un public. Élaborer l'interview d'un écrivain, cinq questions, cinq réponses. Présenter le dialogue devant la classe. (***)

Synthétiser Trouver une présentation originale et percutante pour un exposé à faire devant la classe. (**)
Synthétiser Construire un panneau pour une exposition, la " journée portes ouvertes ", une campagne d'information ...etc (**)
Synthétiser Proposer un débat aux élèves et leur demander ensuite de faire une synthèse des principales idées qui ont été défendues.