Stratégies de lancement

De l'intérêt des petits papiers

Danielle Alexandre

La mise en place de l'aide individualisée et des entretiens dans l'exemple qui précède utilise des écrits d'élèves que nous appelons dans notre jargon d'équipe les " petits papiers ". L'écrit reste, en effet, un moyen confidentiel privilégié pour recueillir rapidement des témoignages sur la façon dont les élèves perçoivent leur scolarité. Il est important que ces écrits soient dédramatisés ; ils le sont si un certain nombre de précautions sont prises. L'élève prend le morceau de papier et l'outil qu'il a sous la main, il écrit spontanément, sans mise en forme scolaire ou contraignante ; il sait que la confidentialité sera respectée.
Les exemples ci-dessous montrent comment les élèves investissent l'espace d'expression libre qui leur est offert et comment s'ouvrent ainsi des pistes d'aide individualisée.

Thomas
Né en 1983 , a redoublé la 4 ème

  • Jour de rentrée 99 : Question posée : "Comment voyez vous votre année au lycée ?"

    Réponse : J'arrive du collège XY, j'ai choisi de venir au lycée pour avoir un belle avenir. J'espère que je ne serais pas paresseux pour travailler comme les autres années. J'espère que ma classe sera sympathique.

  • Mi octobre 99 : Question posée: "Rencontrez vous des difficultés particulières? Où ? Quelle aide demandez-vous ?"

    Réponse écrite : (Présentation, orthographe, ponctuation, soulignement respectés) Maths : je n'apprends pas(1) mon cours car je n'avais pas l'habitude de l'apprendre l'année dernière
    Histoire géo : j'ai de sérieux problème en histoire car je ne comprend pas les questions
    SES : j'ai du mal à comprendre certaines questions (le professeur devrait approfondir sa question , donner plus de détaille)
    Anglais : je ne comprend pas l'anglais
    Fr : je ne comprend pas tout à propos des cours. Ex. mettre des informations dans une grande boîte Tous mes problèmes sont provoqués à cause du français (je ne c'est pas m'expliquer) Je me demande même ce que je fais en seconde !!!

(1) la négation a été rajoutée après coup par l'élève.

Commentaire : L'écart entre les deux écrits est saisissant. On voit comment on est passé en 6 semaines d'un discours optimiste à un effondrement complet. Thomas a déjà cessé de se battre. Cet élève a très vite été repéré en grande difficulté et déjà bénéficié d'AI, mais il est clair que cela n'a pas permis d'éviter l'enlisement. On pointe ici la nécessité pour cet élève de travailler en AI sur des objectifs larges et transversaux et non sur des aspects pointus liés à la discipline. Un recadrage de l'AI s'impose pour cet élève en grande détresse. Une rapide concertation définit la priorité de AI en maths et en français : redonner confiance, apprendre (ou réapprendre ?) à se battre, se fixer des objectifs personnels accessibles à court terme et, à plus long terme, savoir pourquoi on est au lycée.

Armelle

  • Jour de rentrée 99 : Question posée : "Comment voyez vous votre année au lycée ?"

    Réponse : J'aimerais passer en 1 ère L.

  • Mi octobre 99 : Question posée: "Rencontrez vous des difficultés particulières? Où ? Quelle aide demandez-vous ?"

    Réponse écrite : Histoire : J'ai pas de problème. Géo : pas de problème. Français : RAS. Math : Quelquefois , problème d'application du cours. SES : Quelquefois , difficulté de compréhension des questions. Physique : pas de problème. Chimie : pas de problème. SVT : pas de problème. SPORT : pas de problème. Anglais : pas de problème.

Or, Armelle n'obtient la moyenne dans aucune matière sauf en sport où elle réussit brillamment. Quelques absences non justifiées, des oublis, du travail non rendu, une passivité globale, un décalage fréquent entre les réponses fournies et le travail attendu ont déjà mis en alerte l'équipe. Armelle comme Séverine dont le cas est développé plus loin, consomment leur scolarité au lycée comme un monde à part, dans lequel elles ne s'engagent pas personnellement. Elles subissent la vie au lycée , les cours, sans implication personnelle . L'AI travaillera prioritairement sur le sens des tâches, sur le sens de l'école, sur l'engagement dans le travail . Diverses propositions illustrent comment on peut travailler cet objectif.