Stratégies de lancement

Un exemple d'aide individualisée à partir des cahiers d'évaluation

"Ils ne savent pas lire les consignes"

Danielle Alexandre

 

Présentation du groupe
8 élèves n'ayant pas respecté la consigne d'écriture des cahiers d'évaluation ( rentrée 99). Parmi eux 4 redoublants.

Éléments ayant entraîné l'aide individualisée
L'activité d'écriture demandait aux élèves de rédiger un article pour le journal du lycée. Les codes 9 des items 8 et 11 permettaient de repérer les élèves qui avaient produit une rédaction de type scolaire sujet de réflexion et non un texte se présentant sous forme d'un article. Par ailleurs, l'activité de compréhension de texte portait justement sur un article de presse et l'item 1 vérifiait la capacité des élèves à en identifier les codes spécifiques. On pouvait donc s'interroger sur le cas de ces 8 élèves qui ayant réussi l'item 1 n'avaient pourtant pas produit un texte présentant un minimum de caractéristiques journalistiques.

Analyse des besoins et objectifs
Une réaction fréquente consiste dans ce cas à accuser une "mauvaise lecture de consignes. Il s'agit ici, grâce à l'aide individualisée, de dépasser ce constat défaitiste pour rechercher et comprendre ce qui s'est passé pour chacun des élèves, ce qui explique l'inadéquation de la production écrite aux consignes données.

Déroulement

Activités professeur Activité élèves Commentaires
Le professeur explique aux élèves leur point commun : Ils n'ont pas produit le texte attendu: un article. Il s'agit de comprendre pourquoi les consignes n'ont pas été respectées : La parole des élèves est interactive : si un élève propose une explication, cette explication est soumise aux autres pour qu'ils se situent avant que le professeur n'intervienne  
La parole est au début accaparée par 2 redoublants indignés : ils pensaient avoir fait ce qui convenait, ils ne reconnaissent pas du tout dans ce démarrage d'année ce qu'ils ont fait lors de leur première seconde. "On n'a pas du tout fait ça l'année dernière" Les 2 autres redoublants présents renchérissent. "Oui, il faut toujours des arguments pour et contre" et un peu plus tard "pourquoi on nous a pas expliqué ça l'an dernier ?" L'obstacle majeur identifié est lié à des représentations très figées des activités d'écriture au lycée, un modèle unique et rigide de l'écriture argumentative. La séance met aussi en évidence un malaise voire même une souffrance de ces mêmes élèves
Les non-redoublants ne s'expriment pas spontanément, le professeur doit les solliciter: ils pensaient eux aussi avoir produit ce qu'on attendait d'eux, ils évoquent ce qu'on leur avait dit au collège sur les tâches attendues au lycée. Ils insistent eux aussi sur la nécessité de présenter des arguments pour et contre quelle que soit la situation d'écriture L'obstacle est également du côté des représentations de la tâche attendue mais cette représentation est moins stable et ces élèves ne manifestent pas la même inquiétude

Bilan
L'accaparement de la parole par les 4 redoublants montre la nécessité de constituer pour eux un groupe AI spécifique. Ils viennent de vivre l'échec d'une première classe de seconde au cours de laquelle ils se sont avec difficulté constitué quelques repères sur les tâches à accomplir. Or, le premier travail de l'année a montré une certaine inefficacité de ces repères auxquels ils s'accrochent pourtant. Leur attitude a révélé inquiétude voire détresse et une pointe de défiance par rapport à mes stratégies : cela appelle une attention particulière de ma part. Il me faudra donc veiller, certes à déstabiliser des représentations rigides et sans aucun doute bloquantes des activités d'écriture, mais aussi toujours veiller à les rassurer et à reconstruire avec eux d'autres repères.
Les non-redoublants seront dans un second groupe AI afin de leur permettre de mieux exprimer et d'approfondir l'analyse de leurs difficultés sans être influencés par d'autres. Leur cas est en effet différent: Les représentations des activités d'écriture ne sont pas aussi stables. Ils ont aussi manifesté une ouverture qui laisse penser qu'ils sont en confiance. Il s'agira davantage avec eux de travailler sur le sens des tâches et l'accompagnement de l'écriture.